Communiqué de presse : ma réaction suite aux attaques gouvernementales visant les APL.

Le 6 mai 2015 à 10 h 28 min, par Franck Margain
5 milliards d’euros ! C’est la somme annoncée par Michel Sapin et Christian Eckert pour combler le manque à gagner par la trop faible inflation. En ligne de mire : le calcul de l’Aide Personnalisée au Logement des étudiants. Seuls, les étudiants détachés du foyer fiscal de leurs parents ne seraient pas visés.

Cette mesure devrait, selon le gouvernement, permettre d’arrêter l’inflation des loyers, qui augmente en même temps que les Aides aux Logements.

Ce n’est pourtant pas en coupant les APL aux étudiants que les loyers baisseront. 
La demande est si forte, faute d’avoir su accompagner les infrastructures nécessaires à une génération qui est bachelière pour plus de 70% . Au contraire cette mesure ne fera que stopper l’ascenseur social en panne depuis des décennies et accentuer la fracture entre les jeunes des beaux quartiers et les plus défavorisés puisqu’ils auront un manque allant de 50 à 300 euros par mois .
Cette proposition prouve encore une fois que le gouvernement de Monsieur Valls s’attaque toujours aux plus exposés .
Se loger est un besoin fondamental de la personne, il convient pour les pouvoirs publics de faciliter l’accès au logement et non d’en faire un obstacle.
Élu francilien, je connais les difficultés qu’ont les franciliens à se loger. Les causes sont multiples, il convient d’engager une vision globale incluant les étudiants, le 1% patronal, les offices d’HLM, les représentants de prioritaires, les investisseurs ainsi que les élus locaux qui se trouvent au quotidien confronté à la pression immobilière.
 
Je condamne cette proposition qui freinera l’accessibilité au logement et demande que le logement devienne cause nationale en 2016.

Vous voulez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIVEZ-VOUS


À LA NEWSLETTER