La BPI, le visage bling-bling de Hollande

Le 8 août 2013 à 15 h 00 min, par Franck Margain

Le Canard Enchaîné nous apprend que la Banque Publique d’Investissement aura ses locaux dans les plus beaux quartiers de Paris. Il y a là un affront lancé à l’égard des destinataires de la BPI : les petites et moyennes entreprises.

La BPI révèle son vrai visage : garantir aux plus proches du Président de la République un placard doré aux frais du contribuable.
Alors que notre pays connait une crise sans précédent, alors que des millions de Français connaissent de grandes difficultés financières, François Hollande distribue à ses proches les quelques deniers publics restants.
Il y a là quelque chose de honteux et de malsain.
Monsieur Jouyet devra se méfier car, dans un autre temps et sous d’autres cieux, Jacques Attali avait dû démissionner pour sa mauvaise gestion de la BERD.
Un peu de décence, Monsieur Jouyet et prenez vos responsabilités devant les Français !

Vous voulez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIVEZ-VOUS


À LA NEWSLETTER