L’école Boulle, une chance pour Paris

Le 15 avril 2013 à 12 h 36 min, par Franck Margain

J’étais Samedi invité à l’école Boulle dans le XIIeme arrondissement avec mon équipe où nous avons pu mesurer l’ampleur des travaux entrepris depuis 3 ans.

Plus de 80 millions de budget ont été nécessaires à rénovation des anciens locaux ainsi qu’à la création d’un nouveau bâtiment ultra–moderne et très contemporain. La capacité d’accueil des élèves ne se trouve pas augmentée mais l’école a regroupé maintenant ses trois sites en un seul et revêt un caractère d’université avec son « Campus ».

L’école toujours très présente sur ses enseignements d’origine des métiers d’art (ébénisterie, mobilier, bijouterie, marqueterie, gravure etc …), se tourne résolument sur le XXI siècle avec de nouvelles filières en design et agencement architectural notamment.

La ville de Paris a accumulé un retard incompréhensible dans les formations aux métiers d’art. Ces savoir-faire séculaires, particulièrement dans le XIIème arrondissement, ont été les parents pauvres de la ville. Il a fallut la forte implication de la sénatrice Catherine Dumas pour que la municipalité en comprenne l’enjeu.

Lors de la prochaine mandature, je serai particulièrement investi sur les métiers d’art et proposerai un partenariat avec les entreprises (PME , artisans) installées à Paris pour développer les filières d’alternance.


Vous voulez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIVEZ-VOUS


À LA NEWSLETTER