Salles de shoot : l’État dealer ?

Le 25 janvier 2013 à 16 h 58 min, par Franck Margain

Dans son dernier communiqué de presse, Franck Margain confirme son refus des ‘salles de shoot’ à Paris :

Franck Margain, Conseiller régional Île de France et Président-délégué du Parti Chrétien-Démocrate, réagit à l’expérimentation future d’une “salle de consommation de drogues à moindre risque”, Gare du Nord à Paris.

L’installation prochaine d’une ‘structure d’encadrement à la consommation de drogues’ près de la gare du Nord me révolte.

Un tel dispositif apporte une réponse inadaptée et mauvaise à un véritable problème. Les partisans avancent une nécessité de santé publique pour aider ces individus malades : le rôle de l’Etat et de la collectivité n’est pas d’encourager les toxicomanes dans leur dépendance. Nous devons les guérir.

Il est crucial sur ce sujet d’élever le débat. Les responsables publics doivent garantir la liberté des individus dans le respect et le maintient de la vie humaine. La dépendance aux drogues n’est pas gage de liberté, encore moins d’épanouissement. Elle détruit l’Homme.

Une telle mesure conduit inévitablement à la banalisation de ces pratiques. C’est une nouvelle perte de repères pour une société qui en manque déjà cruellement. Je m’engage en tant que conseiller régional d’opposition en Ile-de-France à ne faire aucune concession sur ce sujet.” affirme avec conviction Franck Margain, Président-délégué du PCD et conseiller régional Île-de-France.

Vous voulez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cette mesure est inacceptable;elle va à l’encontre de nos « jeunes »….

cette mesure est inacceptable;elle va à l’encontre de nos « jeunes »….

INSCRIVEZ-VOUS


À LA NEWSLETTER