La croissance de l’économie française

Le 21 août 2011 à 03 h 03 min, par Franck Margain

Selon les données de l’Insee, l’économie française a eu une croissance de + 0,9 % au premier trimestre et de 0 % au deuxième trimestre. Ces taux très bas s’expliquent par divers facteurs conjoncturels nationaux et internationaux mais aussi par des facteurs structurels qui affectent durablement la croissance dans notre pays.    Face à cela, on ne peut plus se contenter des solutions usées mille fois, relance par la dépense publique, dumping fiscal…
Il est temps aujourd’hui d’opérer des changements structurels et de s’intéresser au sens de la création de richesses.
Parmi les grands choix a opérer , il faut promouvoir l’économie sociale et solidaire. C’est un formidable réservoir de croissance, trop ignoré des gouvernements, alors même qu’il représente 8 % du PIB en France. Née au XIXe siècle, l’économie sociale et solidaire rassemble aujourd’hui des coopératives, des mutuelles, des banques, des assureurs des associations et des fondations représentant des dizaines de milliards d’euros et a prouvé son efficacité économique.
Il ne faut pas laisser cette activité économique forte aux mains de quelques penseurs ou économistes de gauche.
Le défi des démocraties sera de développer le progrès social des modèles économiques  sur la nécessité de remettre l’homme au coeur de l’économie; voilà probablement une des clés d’une croissance durable et plus forte pour notre pays.

Vous voulez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIVEZ-VOUS


À LA NEWSLETTER