Contre la fin de la défiscalisation partielle des emplois à domicile

Le 1 décembre 2010 à 12 h 59 min, par Franck Margain
La gauche, et plus particulièrement les Verts, ont toujours critiqué la déduction fiscale des emplois à domicile sous prétexte que la nation ne devait pas subventionner les « domestiques » de la bourgeoisie mais… Sans jamais la remettre en cause, notre ami Francois Baroin serait-il plus sensible à leurs arguments ?

Les emplois à domicile aidés, ce sont des centaines milliers de travailleurs, d’aides à la personne, aux jeunes enfants qui peuvent bénéficier d’une protection médicale, d’un accès à la retraite, d’une fiche de salaire « sésame » à l’obtention d’un logement, C’est une catégorie de population très fragile, souvent qui sort de la précarité en travaillant dans une famille ou la dimension humaine est le premier secours que l’on condamne en supprimant cette déduction fiscale.

Les traitements actuels très favorables de l’épargne et du patrimoine sont des pistes à privilégier pour le combat juste et nécessaire de réduction des déficits, mené par Christine Lagarde notre Ministre des Finances.

Nous traversons une crise économique sans précédent qui nécessite des ajustements très difficiles. De grâce; Monsieur Baroin, protégeons les plus fragiles.

Vous voulez réagir ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSCRIVEZ-VOUS


À LA NEWSLETTER